Copyright 2017 - Leury.fr

monument Les monuments aux morts de la Grande Guerre 1914-1918

A la fin de la première guerre mondiale, chaque ville, chaque village de France, veut ériger son monument aux morts pour honorer et perpétuer la mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour la France.

La décision de construire le Monument aux morts donnait lieu à une réunion du Conseil Municipal. Puis la municipalité créait un comité (soumis à autorisation préfectorale) qui, sur le terrain, était chargé de collecter des fonds pour la construction du Monument, en organisant des quêtes, des fêtes, des souscriptions. Généralement, le financement du monument était assuré par une souscription publique, qui pouvait être complétée d'une subvention communale et d'une aide de l'Etat rarement élevée, et qui était versée après l'édification du Monument. Le Monument aux morts de Leury 1914-1918 A l'initiative du Conseil Municipal, dont Monsieur Charles Dieu était le Maire, et du Comité du Monument aux Morts spécialement créé à l'occasion, une souscription locale fut lancée en 1926. Grâce à la générosité des habitants de la Commune et de ses environs, une somme de 6 580 francs fut collectée et permit à la Commune de Leury d'ériger son monument aux morts à la mémoire de ses victimes militaires de la Grande Guerre. Un autre nom est venu s'ajouter à la liste de noms gravés sur le monument, il s'agit d'une victime de la seconde guerre mondiale 1939-1945. Ont participé à la réalisation du monument aux morts de Leury :

  • Monsieur BRISMEE, entrepreneur de maçonnerie à Margival, pour le gros œuvre
  • Monsieur BLASE Charles, entrepreneur de marbrerie, 16 Avenue de Compiègne à Soissons, pour les plaques commémoratives
  • Monsieur PESTEL, 10 Place du Marché à Soissons, pour la fabrication de la palme et de la croix de guerre
  • Monsieur LOUYS Emile, serrurier, 20 Faubourg de Reims à Soissons, pour l'entourage du Monument.

Inauguration du Monument aux Morts le Dimanche 24 Avril 1927    article paru dans le Démocrate le 28 Avril 1927 :

 le democrate 28 avril 1927